Comment Visiter le Tokyo Muséum en tant qu’Étranger ?

  • ART
  • CULTURE
  • HISTORY
  • Ce printemps et cet été, le musée métropolitain de Tokyo a organisé une exposition d’art sur Gustav Klimt, célèbre peintre symboliste autrichien. J’adore aller dans les musées d’art et je n’allais pas laisser passer une occasion de voir cette exposition temporaire. Bien que j’ai visité de nombreux musées dans ma vie, aller dans un musée à Tokyo s’est avéré être une expérience différente de celle à laquelle j’étais habituée.

    Si vous souhaitez vous rendre à Tokyo, voici quelques conseils pour naviguer dans les musées de Tokyo et avoir la meilleure expérience possible.

    Obtenir les Tickets

    Il y a plusieurs façons de se procurer des billets pour les musées, et parfois cela diffère d’un musée à l’autre. Pour le Tokyo Métropolitain, le musée principal est gratuit, vous pouvez donc y entrer directement, mais vous devrez vous procurer des billets pour les expositions temporaires. Pour ce faire, vous pouvez demander des billets à l’avance et ainsi obtenir un léger rabais, ou simplement acheter des billets à la porte.

     

    View this post on Instagram

     

    A post shared by Micci (@micci.jpn) on

    Au muséum national de Tokyo, musée chargé de l’histoire du Japon, les billets ne sont disponibles que sur place, mais vous pouvez vous procurer des billets à l’avance à la billetterie pendant les heures d’ouverture du musée.

    Si vous souhaitez cependant aller au musée Ghibli, les billets sont un peu plus difficiles à obtenir. La Ghibli est un musée basé sur tous les films d’animation produits par Studio Ghibli. Pour obtenir des billets, vous devez les obtenir un mois à l’avance et vous ne pouvez les acheter dans un magasin Lawson que si vous êtes au Japon. Même s’il est fastidieux d’obtenir ces fameux billets, cela en vaut vraiment la peine.

     

    View this post on Instagram

     

    A post shared by kei1116 (@kei1116d) on

    Rappelez-vous également que si vous êtes étudiant au lycée ou à l’université, il est important de garder votre carte étudiant avec vous. Vous pouvez en effet obtenir des rabais spéciaux dans de nombreux musées à Tokyo et ses environs.

    Se Rendre au Musée

    En fonction de la distance qui vous sépare du musée, vous pourrez déterminer comment vous y rendre. Étant relativement aisé de se déplacer à pied à Tokyo (si vous n’êtes évidemment pas trop loin), aller à la découverte d’un musée de cette façon n’est pas une mauvaise option par beau temps, en plus, c’est gratuit.

    L’autre solution facile et écologique consiste à faire du vélo. Bien que Tokyo soit conviviale pour les piétons, elle convient également aux cyclistes. En fait, depuis que je suis ici, il semble que plus de gens conduisent des vélos que des voitures. Docomo Community Cycle, Cogicogi et Rin Project, pour ne nommer que ceux-là, proposent une multitude de possibilités de location de vélos. Vous trouverez ci-dessous un lien vers un article contenant une liste plus complète d’endroits où louer.

     

    View this post on Instagram

     

    A post shared by Maroun Baydoun (@marounbaydoun) on

    Si vous êtes assez loin, vous pouvez simplement envisager de prendre le train. Au début, le système de train peut sembler difficile à utiliser, mais Google Maps est votre meilleur ami pour vous permettre de savoir quand monter et descendre d’un train. Si vous êtes seulement à Tokyo pour une courte période, vous pourrez obtenir un laissez-passer de métro de 72 heures, à l’aéroport ou dans une station. Sinon, il est préférable d’investir dans une carte PassMo.

    Une Fois Dans le Musée

    Apprenez de mes erreurs. Je pensais déjà connaître les règles de bonne conduite pour finir par m’attirer des ennuis.

    Tout d’abord, il est très important de regarder les panneaux avant d’entrer dans les expositions du musée. C’est là que j’ai commis mon erreur. Je suis habituée à pouvoir prendre des photos d’œuvres dans un musée tant qu’il n’y a pas de flash. Cependant, de nombreux musées de Tokyo ont une politique interdisant la photographie en raison du droit d’auteur et de la protection de la vie privée des autres visiteurs. Assurez-vous donc de regarder les panneaux avant d’entrer car certaines zones permettent les photos et d’autres non. De plus, si vous êtes pris en train d’en prendre où il ne l’est pas permis, un membre du personnel viendra rapidement à vous pour vous demander d’arrêter.

    Parfois, les expositions temporaires dans les musées peuvent être bondées en raison de la popularité de ces dernières. Si cela se produit, soyez prêt à faire la queue pour voir des œuvres d’art ou pièces spécifiques.

    Enfin, prenez votre temps dans les musées que vous visiterez, principalement parce que vous n’y reviendrez peut-être jamais. Il y a une quantité énorme d’histoire et de culture à voir que Tokyo a à offrir.

    Reference: matome.naver.jp/