Découvrez Tanabata, le Célèbre Romantique Festival Estival Japonais !

  • CULTURE
  • SOCIÉTÉ
  • TOKYO
  • TRADITIONNEL
  • VOYAGE
  • ÉVÈNEMENT
  • Un des points forts de vivre au Japon est la grande variété de festivals et autre spéciales occasions qui sont célébrés tout au long de l’année. Par un jour frais de printemps ou encore un froid après-midi d’hiver, vous pouvez être sûr de voir les foules se diriger vers les sanctuaires locaux. Un des festival les plus prisés est celui de Tanabata, un festival estival au cours duquel on y participe en écrivant sur des petites cartes de papier. Ce festival se déroule sur plusieurs jours à partir du 7 juillet. Intéressons nous un peu à ce “festival du 7”.

    Origine de la Légende

     

    View this post on Instagram

     

    A post shared by メロディー保育園 園長の旦那 高部 勉 (@takabe0329) on

    Le festival japonais Tanabata est basé sur l’histoire folklorique du vacher et de la fille de tisserand, qui remonte à plus de 2000 ans dans l’histoire chinoise. L’histoire est une des plus iconiques romances de l’Asie de l’est qui, avec ses notes romantiques et dramatiques, a inspiré un nombre incalculable d’autres histoires depuis. L’histoire parle d’Orihime, une princesse des paradis qui passe son temps à tisser des habits sur la berge de la voix lactée, ce qui la rend triste de ne pas trouver l’amour. Son père lui permit de rencontrer Hikoboshi, un vacher de l’autre côté de cette rivière spatiale, dont elle tomba amoureuse et se maria. À cause de ce mariage, ils négligèrent leur travail, ce qui conduit le père d’Orihime d’interdire sa fille de voir son mari. Il l’autorisa cependant à le voir une fois l’an, le 7ème jour du 7ème mois. C’est ainsi qu’est né la célébration de Tanabata.

    Fête Moderne

    Bien que la version populaire du conte japonais fait explicitement part de la date de célébration au 7ème jour du 7ème mois, cela a laissé une grande zone d’ombre sur la date à laquelle nous devrions fêter ce festival à notre époque. En effet, durant la restauration Meiji, le Japon a adopté l’utilisation du calendrier grégorien, qui diffère significativement de celui précédemment utilisé, à savoir le calendrier chinois (avec quelques variations spécifiques au Japon). En conséquence, de nombreux festivals et événements traditionnels de la société japonaise sont affectés par un «mois» de décalage entre leurs jours de fête dans le calendrier grégorien et le calendrier chinois. Tanabata est l’un de ces événements et selon le calendrier japonais, la date de ce festival change avec le temps. En 2019, sous l’ancien calendrier japonais, Tanabata serait célébré le 7 août. En conséquence, Tanabata est fêté sur environ un mois après le 7 juillet.

    Fais un Vœu

    La partie la plus mémorable de ce festival est la vue de centaines de cartes accrochées sur des branches de bambou disposés un peu partout dans le japon (très souvent dans les gares). Les personnes participantes prennent des petits bouts de papier colorés et écrivent un vœu dessus pour le suspendre sur un branche. Vous pouvez évidemment souhaiter n’importe quoi de la plus drôle des blagues à la pensée la plus sincère. Vous pouvez également écrire votre vœu de n’importe quelle façon, sous la forme d’une chanson ou d’une poésie par exemple. Les gens accrochent aussi tout un tas de décorations à ces arbres, telles que des amulettes ou des origamis. À la fin de la célébration, les branches de bambou et les cartes attachées seront brûlées pour que les vœux puissent voyager vers le ciel et ainsi être entendus. C’est une expérience unique pour toute personne se sentant proche de ces croyances et légendes.

    En raison de ses origines dans le folklore est-asiatique et de ses décorations colorées, le Tanabata se démarque vraiment parmi les autres festivals japonais. Plutôt que d’être organisé comme une séance de culte pour une divinité locale ou afin de parer maladies et famine, c’est simplement une célébration communautaire à grande échelle basée sur une histoire populaire. Lorsque vous visitez un site où Tanabata est célébré et que vous voyez la multitude de cartes de souhaits, vous êtes touché par cette expression de la communauté et de l’individualité que l’on trouve partout au Japon.