Que Faire en Cas d’Éruption du Mont Hakone ?

  • ACTUALITÉS
  • VOYAGE
  • Hakone est de loin une des destinations les plus prisées des touristes au Japon. Sa proche proximité avec Tokyo la rend également idéale pour ceux résidant en métropole, leur permettant de s’échapper l’espace d’une journée pour se délecter de sa nature et de ses sources chaudes.
    Ainsi, partir à Hakone est la parfaite chose à faire pour se détendre avant un retour à la vie professionnelle.

    Cependant, cette zone est également le berceau du Mont Hakone, volcan toujours en activité dont le niveau d’alerte a été élevé à 2 le 19 mai 2019 par l’Agence Météorologique du Japon (JMA). La dernière fois que l’alerte ait été élevée à ce niveau fût en 2015, où le Mont Hakone entra en éruption.

    Avec la popularité d’Hakone, il est toujours bon de savoir quoi faire en cas d’éruption du Mont Hakone et s’il faut quand même visiter cette préfecture malgré l’alerte levée.

    Les Éruptions de 2015

    Les éruptions de 2015 ont marqué le réveil du Mont après 800 ans de sommeil. Les deux éruptions ayant eu lieu en juin et juillet restaient relativement petites, puis l’activité volcanique s’est amoindrie; ce qui s’est suivi d’une levée de la mise en garde en novembre. Au final, le tourisme a baissé de 18% comparé à l’année précédente.

    Malgré la diminution du danger posé par le volcan, les habitants ont estimé qu’ils n’ont pas été aussi bien préparés qu’ils aurait dû l’être pendant les mois de forte activité volcanique et les éruptions mineures.

    Leçons Tirées

    Les éruptions de 2015 ont eu un impact significatif sur Hakone, et les compagnies locales ont su tirer des leçons de ces dernières, permettant une meilleure préparation en vue de nouvelles menaces. Des mesures d’évacuation sont désormais renseignées, et les hôtels et auberges du coin possèdent des manuels pour permettre un renseignement rapide et efficace sur les choses à faire en cas d’urgence pour les visiteurs.

    En plus de cela, Hakone a installé un système de surveillance des gaz volcaniques et a organisé des exercices d’évacuation réguliers pour s’assurer que les locaux et les entreprises sont prêts en cas d’urgence.

    Les visiteurs sont priés de suivre ces instructions et de se tenir au courant des informations fournies par les autorités. En outre, il est important de rester en dehors des zones à haut risque.

    Est-ce que les Gens Peuvent tout de même Aller à Hakone ?

    Les autorités, y compris le gouverneur de la préfecture de Kanagawa, Yuji Kuroiwa, ont souligné que les zones touchées se trouvaient à proximité du cratère. Cela signifie que certaines des attractions les plus visitées ne sont pas affectées et que les visiteurs peuvent se rendre dans les auberges, les hôtels et la ville elle-même. Ils peuvent également aller au lac Ashi et profiter de la nature. Cependant, les remontées mécaniques et certaines routes resteront temporairement fermées.

    Les experts estiment que la situation n’est pas suffisamment grave pour affecter le tourisme, mais ils soutiennent qu’il est important d’être informé et préparé au pire. Cette fois, l’alerte volcanique a été portée à 2 (ce qui signifie «ne pas s’approcher du cratère») en raison du nombre de tremblements qui ont frappé le mont Komagatake. L’alerte volcanique utilisée par JMA a une échelle de 5 points.

    Information

    Pour rappel, il est crucial de connaître les dernières informations. Le Japon est un archipel avec plusieurs volcans et l’Agence météorologique du Japon répertorie ses derniers avertissements afin que les utilisateurs sachent quelles sont les zones concernées et considérées comme dangereuses.

    *Featured Image: pexels.com