Atlantide se trouverait-elle dans l’Archipel Japonais ?

  • ART
  • CULTURE
  • SOCIÉTÉ
  • TRADITIONNEL
  • Nous connaissons tous la légende de l’Atlantide: l’île fictive qui a été submergée par les flots. Cette histoire a fasciné les gens pendant des siècles, particulièrement depuis que beaucoup aimeraient savoir qu’est ce qu’il se cache derrière l’inspiration de la cité mythique de Platon. Pendant des décennies, scientifiques et archéologues se sont donnés corps et âmes pour savoir si l’Atlantide ou le continent de Mu ont réellement existé. Certains évoquent l’éruption de Thera, une éruption dévastatrice qui a eu lieu dans ce que nous connaissons actuellement comme Santorin et qui détruisit la civilisation Minoenne. D’autres hypothèses suggèrent que l’Atlantide aurait pu se trouver dans l’océan Atlantique (en rapport à la similarité des deux noms), où l’ancien banc de Spartel est situé. Malgré ces nombreuses hypothèses, toutes ces recherches concernant la localisation de l’ancienne cité atlante ou encore le continent de Mu sont considérées comme de la pseudo-archéologie.

     

    View this post on Instagram

     

    This is a painting I did a couple years ago on the downfall of Atlantis that I did with pastel and marker. Atlantis is one of my favorite myths. In many ways it has been sort of an obsession of mine. The lessons of this story I think is very applicable today – something that we can all learn from. The lesson is: don’t be too proud, do not think yourself to be like a god. The lesson is on what the Greeks call hubris, which is excessive pride which brings one’s downfall. The story of Atlantis though has to do with collective hubris – that is – when an entire nation becomes so proud of itself and so arrogant and thinks of itself as being so exceptional that they act like gods! Can anyone guess which nation I am talking about today? In my alternative comic universe, I am including Atlantis into the Forest Walker’s origin story and how the downfall of the great kingdom unleashed Teleos out of their own greed. . . . . . . #atlantis #mythicalcity #lostcity #sunkencity #hubris #greekmethology #plato #painting #mixedmedia #pastel #marker #ancientmysteries #lessonslearned #lostworld #savehumanity #floodmyth #humanity #downfallofusall #worldsend #lostcivilization #comics #independentcomics #legendsoftheforestwalker #comicuniverse #indiecomics #selfpublished #selfprinted

    A post shared by Martin Madzarevic (@manfromearthart) on

    Cependant, quelque chose se cache dans les eaux japonaises. Juste à côté des îles Ryukyu, un endroit ressemble exactement à un ancien site où des humains auraient pu effectuer des rituels. Pour certains, dont le géologue Masaaki Kimura, il s’agirait probablement des restes d’une cité ou d’un continent perdu. Nous parlons ici du monument Yonaguni.

    Qu’est-ce que le Monument Yonaguni ?

    Yonaguni est, très sommairement, une formation de roches submergées. Situé dans les îles Ryuku, et à environ 100 kilomètres de Taïwan, le monument Yonaguni est constitué de grès et de boue compacte qui forme une structure ressemblant à une pyramide.

    Ce monument possède quelques caractéristiques principales :

    • La tortue : une plateforme en forme d’étoile
    • Le rocher en forme de L
    • Les mégalithes jumeaux
    • Le bassin triangulaire
    • Le bassin tortue
    • La route en boucle

    De part ces caractéristiques uniques et sa forme pyramidale, le monument Yonaguni est devenu un mystère, créant débat sur débat au sein de la communauté scientifique: ceux croyant à une formation naturelle, ceux croyant à une formation naturelle puis modifiée par les Hommes, et ceux affirmant que cela a été créé de toute pièce.

    Formation Naturelle ou Monument Érigé par l’Homme ?

    Des formations similaires existent autour du globe, mais aucune ne possède la concentration de monolithes que connaît Yonaguni. Ce qui a conduit de nombreux savants à penser qu’il s’agissait d’une structure artificielle ou modifiée par l’Homme. De plus, il y a des preuves montrant que les premiers habitants des îles Ryuku maîtrisaient la taille de la pierre, comme nous le prouve d’anciennes tombes de la région.

    Les partisans de la théorie de l’activité humaine pensent que le monument de Yonaguni aurait pu être construit pendant la période glaciaire, lorsque la mer du Japon était une mer intérieure et que les îles Ryukyu étaient reliées au continent. Suite à cela, les théoriciens soutiennent que Yonaguni était un site antique qui a fini par sombrer.

    L’un des plus fervents défendeurs du fait que le monument ait été créé par l’Homme est Masaaki Kimura. Kimura est un géologue marin de l’université de Ryukyu et est le responsable de la première expédition sur le site.

    De l’autre côté du débat, nous avons ceux défendant qu’il s’agit de quelque chose de naturel.
    Certains géologues ont constaté que ces formations sont similaires à d’autres situées dans la même région, pouvant donc signifier que les tremblements de terre et l’érosion auraient pu façonner ce monument. Bien que Yonaguni possède certaines caractéristiques qui semblent créées par la main de l’Homme, des tas d’autres formations naturelles qui n’en n’ont absolument pas l’air existent ! Une que l’on peut nommer réside sur l’Old Rag Mountain où un escalier naturel en basalte peut y être observé.

    Il convient également de noter que, pour le moment, les agences gouvernementales japonaises n’ont pas désigné le site comme artefact culturel important.

    Que croire ?

     

    View this post on Instagram

     

    I’ve always wondered about these things. My friends & I have always discussed these anomalies not taught or discussed but peaked our curiosity… 🤔 ” YONAGUNI, JAPAN Undersea Temple. _ The only way this structure could have been built was when the sea level was low enough which was 10,000-12,000 years ago before the last Ice Age. _ Why is this important? History books tell us that no ancient civilization existed back then capable of producing such megalithic constructions of this precision and scale. Even the Great Pyramids were thought to be built after the structures we see submerged here at Yonaguni as we’ve been indoctrinated to believe. _ Our history books are all wrong. Yet we still preach from them in schools and universities each day…” Things that make you go hmmm…. #yonagunimonument #greatawakening

    A post shared by Ghxoxstius Maxiumus (@ghxoxst) on

    Ce qu’il faut croire à propos de cette histoire dépendra grandement de la personne et de l’information qu’elle a lue et étudiée. Le fait que le monument ait soulevé tant de débats parmi la communauté scientifique nous suggère déjà que Yonaguni restera un mystère durant les années à venir.

    Une telle chose n’est pas inhabituelle parmi les mystérieux sites et les ruines antiques. Par exemple, il existe à ce jour de nombreuses théories, hypothèses et revendications marginales concernant le grand sphinx de Gizeh. Comparé à la célèbre statue égyptienne, le monument de Yonaguni est encore trop peu étudié, ce qui rend encore plus difficile de déterminer sa nature exacte et de discerner les nombreuses formes et terrasses de cette formation.

    Conclusion

    Il n’y en a pas ! Est c’est tout l’intérêt de Yonaguni Monument. Tout est dans le mystère.
    Et vous ? En quels histoires polémiquées croyez-vous dur comme faire ? Partagez le en commentaire !