Revivez le Japon d’Antan au Travers de ces 4 Charmants Endroits à Shinjuku

  • TOKYO
  • De nombreux gratte-ciels, néons lumineux, rues et gares animées sont quelques-uns des éléments qui décrivent le mieux Shinjuku. Au milieu de la foule et de la façade moderne de cette ville animée, il reste encore des endroits à Shinjuku qui vous permettront de remonter le temps pour explorer la beauté et le charme intemporel du vieux Japon. Découvrez-en quatre ci-dessous !

    1. Omoide Yokocho

    A post shared by Naohiro Yako (@yako_flpr3) on

    Omoide Yokoche est une petite allée située non loin de la sortie ouest de la station Shinjuku qui regroupe environ 60 stands servant principalement des brochettes et de la viande grillée. Également connu comme voie commémorative, ce passage est chargé d’une histoire datant de la fin des années 1940, où la place avait été brûlée et où toutes les boutiques furent détruites. C’est également à cette période que la farine servant à confectionner les nouilles des ramen et udon tomba en pénurie. De là, les habitants ont commencé à cuisiner toutes sortes de viandes grillés pour vivre, notamment les organes des animaux tels que le foie et les intestins de porc (motsuyaki).

    Depuis ce jour, c’est parce que cet étroit lieu bondé a conservé cette mémoire qu’il est possible d’y déguster ces fameux mets. Évidemment, vous y trouverez d’autres échoppes proposant yakitori, brochette de poulet, yakiniku, bœuf grillé, ramen, soba et sushi.

    Certaines boutiques sont ouvertes dès le matin et comme l’endroit en journée (en semaine) n’est pas aussi bondé que la nuit, il est fortement recommandé d’y aller durant cette période afin d’y prendre un verre !

    Vous pouvez voir Omoide Yokocho dans la vidéo suivante de DIVE JAPAN.

    DIVE JAPAN 1 minute Travel Guide

    Site du Shinjuku Omoide Yokocho

    Accès

    2. Le Musée du Samouraï

    Vous pourriez penser qu’il est improbable de voir un musée d’anciennes reliques en plein milieu d’un quartier de prostitués. Mais rien n’est impossible à Shinjiku. Caché dans le quartier Kabukicho, Le musée du samouraï expose ici une large liste d’armures, casques (kabuto), épées, et autres vêtements et armes en tout genre utilisés par les vaillants guerriers de l’âge d’or.
    Les visiteurs peuvent voir tous les détails et designs de ces armures puisque, étant des reproductions à l’identique, elle ne sont pas protégées par une quelconque vitre.

    Le musée offre également des activités pour parfaire votre expérience telles que des leçons de calligraphie mais également des batailles de samouraïs. Les invités peuvent aussi repartir avec une photo d’eux revêtant le set intégral que portaient les samouraïs. De plus, une visite guidée est disponible pour les anglophones désireux d’en apprendre plus sur l’histoire de ces derniers.

    Site du Musée du Samouraï

    Accès

    3. Le Sanctuaire Hanazono

    A post shared by matt (@supermatt_japan) on

    Le sanctuaire Hanazono, aussi appelé sanctuaire du jardin des fleurs a été construit au 17ème siècle. Ce sanctuaire shintoïste a été incendié à plusieurs reprises jusqu’aux bombardements de la seconde guerre mondiale où il a été complètement détruit. La zone a été reconstruite au fil des ans tout en gardant le caractère sacré des lieux.

    Les fidèles viennent dans ce havre de paix pour prier pour la croissance et le succès de leurs entreprises. Et le dimanche, la région devient un marché ouvert où antiquités et autres objets s’y vendent.

    Site du sanctuaire Hanazono *En japonais uniquement

    Accès

    4. Jardin National de Shinjuku Gyoen

    A post shared by Echo Jin (@echo_jinxiaoyan) on

    Fatigué de ces visites, de tout ce shopping ou encore de cette vie nocturne trop animée ? Allez donc vous reposer dans le jardin national de Shinjuku Gyoen.
    Cette oasis de tranquillité était autrefois la résidence de Kiyonari Naito, un seigneur féodal de la période Edo. Ce lieu a ensuite été légué à la famille impériale et transformé en un jardin impérial en 1906. Il est devenu un jardin national après la seconde guerre mondiale et est accessible au public depuis.

    L’un des points forts du parc est son jardin de style japonais, qui nous donne une image de ce à quoi ressemblait un jardin japonais traditionnel, en particulier sous l’ère Meiji. Il se compose d’un étang avec des ponts, d’herbe et de plantes bien taillées, ainsi que de pavillons.

    Site du jardin national de Shinjuku Gyoen

    Accès

    Shinjuku ne concerne pas uniquement les affaires, le divertissement et le shopping. Tandis que l’avancée technologique, les paillettes et le glamour continuent d’y prospérer, Shinjuku arrive néanmoins à conserver les temps anciens dans cette époque moderne. Alors, pourquoi ne pas faire une pause et voyager dans le passé pour voir et expérimenter le Japon d’antan à Shinjuku?

    Vous souhaitez séjourner à Tokyo ? Regardez la liste des hôtels disponibles !